Bienvenue dans la cour de récréation des Berrichonnes pas ronchonnes !

 
AccueilAccueil  PortailPortail  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  Contacter l'AdministratriceContacter l'Administratrice  

Partagez | 
 

 BLONDEL Jean-Philippe "UN HIVER A PARIS"

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
SOLANGE
Grande tarabateuse
Grande tarabateuse



MessageSujet: BLONDEL Jean-Philippe "UN HIVER A PARIS"   Sam 30 Mai 2015 - 21:52




BLONDEL Jean-Philippe
UN HIVER A PARIS

Edition BUCHET-CHASTEL 2015
288 PAGES

Résumé de l'éditeur:


Jeune provincial, le narrateur débarque à la capitale pour faire ses années de classe préparatoire. Il va découvrir une solitude nouvelle et un univers où la compétition est impitoyable. Un jour, un élève moins résistant que lui craque en plein cours, sort en insultant le prof et enjambe la balustrade.

On retrouve dans "Un hiver à Paris" tout ce qui fait le charme des romans de Jean-Philippe Blondel: la complexité des relations; un effondrement, suivi d'une remontée mais à quel prix; l'attirance pour la mort et pour la vie; la confusion des sentiments ; le succès gagné sur un malentendu; le plaisir derrière la douleur; l'amertume derrière la joie.

Sont présents les trois lieux qui guident la vie de l'auteur: Troyes, Paris, les Landes. Dans la lignée de "Et rester vivant", il y a chez le personnage-auteur-narrateur la même rage pure, la même sauvagerie - pour rester toujours debout sous des allures presque dilettantes.

Mon avis :

Nous sommes au début du XXIe siècle après son retour de vacances, Victor ouvre son courrier et bascule trente ans en arrière.

Après avoir  réussi son bac brillamment il est admis en hypokhâgne, à Paris, dans le prestigieux lycée D. le voila seul dans la capitale, loin de sa province, de sa famille, de ses amis, dans son petit studio et seul.

Malgré des conditions  de vie très dures, (il n'a pas beaucoup d'argent). , Grâce à un travail intensif sans aucune vie sociale, il est admis en deuxième année.

Devenu fréquentable, on lui parle enfin principalement Paul Rialto. Il remarque  un  étudiant de première année, Mathieu,  qui subit la même indifférence à laquelle il a du faire face. Ils s’aperçoivent, s’abordent mais leur probable amitié s’arrête subitement par un drame : Mathieu quitte le cours en criant « connard », et enjambe la balustrade pour s'écraser aux pieds des escaliers.

J’ai beaucoup apprécié ce roman qui décrit parfaitement la dure réalité pour les jeunes gens qui se lancent dans cette compétition des classes préparatoires.

Le travail y est acharné, les professeurs exigeants, parfois jusqu’au mépris : il y a peu d’élus et aucune entraide. Peu d’étudiants sont près à ce sacrifice.

Certains arrivent à faire face, à reprendre un virage mais les autres ?
Revenir en haut Aller en bas
Fadette
Administratrice



MessageSujet: Re: BLONDEL Jean-Philippe "UN HIVER A PARIS"   Dim 31 Mai 2015 - 17:07

merci SOLANGE.
Revenir en haut Aller en bas
 
BLONDEL Jean-Philippe "UN HIVER A PARIS"
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Femmes en Berry :: NOS TALENTS, NOS PASSE-TEMPS ::  Nos lectures :: romans divers-
Sauter vers: