Bienvenue dans la cour de récréation des Berrichonnes pas ronchonnes !

 
AccueilAccueil  PortailPortail  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  Contacter l'AdministratriceContacter l'Administratrice  

Partagez | 
 

 CLEMENT Nicolas "Sauf les fleurs"

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
SOLANGE
Grande tarabateuse
Grande tarabateuse



MessageSujet: CLEMENT Nicolas "Sauf les fleurs"   Lun 3 Mar 2014 - 19:06



CLEMENT Nicolas
« SAUF LES FLEURS »

Edition BUCHET CHASTEL
QUI VIVE
Septembre 2013
75 pages


Résumé  de l’éditeur

Marthe vit à la ferme avec ses parents et son frère Léonce. Le père est mutique et violent, mais l’amour de la mère, l’enfance de Léonce et la chaleur des bêtes font tout le bonheur de vivre.
À seize ans, elle rencontre Florent et découvre que les corps peuvent aussi être doux. Deux ans plus tard, le drame survient. Les fleurs sont piétinées, mais la catastrophe laisse intacts l’amour du petit frère et celui des mots.
Une histoire bouleversante et charnelle, une langue d’une puissance étincelante : la voix de Marthe, musicale et nue, accompagnera le lecteur pour longtemps.


« Je voulais une mère avec des épaules pour poser mes joues brûlantes. Je voulais un père avec une voix pour m’interdire de faire des grimaces à table. Je voulais un chien avec un passé de chat pour ne pas oublier qui j’étais. [...] Je n’ai pas eu tout ce que je voulais mais je suis là, avec mes zéros, ma vie soldée du jour qui vaut bien ma vie absente d’avant. Je tombe rond ; mon compte est bon. »

Nicolas CLÉMENT
• Nicolas Clément est né en 1970 à Bourgoin-Jallieu. Agrégé de philosophie, il enseigne en lycée et en classes préparatoires.









Mon ressenti :


C’est l’histoire d’une enfance brisée, du drame qui couve depuis que le père frappe son épouse et que les deux enfants se cachent en attendant la fin des coups.
.Le roman débute alors que Marthe a dix ans et se termine alors qu’elle atteint ses vingt ans.
C’est Marthe, la fille ainée qui nous raconte, par une succession de petits paragraphes, la vie dans la ferme où les animaux sont des protecteurs lors des crises de démence du père. Il y a aussi  l’école où elle et son jeune frère doivent faire face aux insultes. Puis sa rencontre avec l’amour dans les bras de Florent, mais surtout le drame et ses conséquences.
Quelle belle écriture ! Un roman court mais un vrai bijou n’hésitez pas à le lire.
: « Depuis des lustres, Papa ne prononce plus nos prénoms, se jette sur le verbe, phrases courtes sans adjectif, sans complément, seulement des ordres et des martinets. Dans mon dictionnaire, je cherche la langue de Papa, comment la déminer, où trouver la sonnette pour appeler. Mais la langue de Papa n'existe qu'à la ferme. Il nous conjugue et nous accorde comme il veut. Il est notre langue étrangère, un mot, un poing, puis retour à la ligne jusqu'à la prochaine claque

J'ai beaucoup aimé, je dirai un roman splendide
Revenir en haut Aller en bas
esméralda
Modératrice



MessageSujet: Re: CLEMENT Nicolas "Sauf les fleurs"   Lun 3 Mar 2014 - 20:36

Ce roman a l'air poignant, je le note  merci  SOLANGE
Revenir en haut Aller en bas
 
CLEMENT Nicolas "Sauf les fleurs"
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Femmes en Berry :: NOS TALENTS, NOS PASSE-TEMPS ::  Nos lectures :: romans divers-
Sauter vers: