Bienvenue dans la cour de récréation des Berrichonnes pas ronchonnes !

 
AccueilAccueil  PortailPortail  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  Contacter l'AdministratriceContacter l'Administratrice  

Partagez | 
 

 WEIL Sylvie "Le Hareng et le saxophone"

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
SOLANGE
Grande tarabateuse
Grande tarabateuse
avatar


MessageSujet: WEIL Sylvie "Le Hareng et le saxophone"   Mar 9 Juil 2013 - 16:12

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

WEIL Sylvie
LE HARENG ET LE SAXOPHONE


486 pages
Editions BUCHET- CHASTEL
FEVRIER 2013


Résumé de l’éditeur  :

« Je suis mariée depuis ce matin à un homme que je connais à peine. » L'inconnu, Éric, est « un gars de Brooklyn » dont la famille a fui l'Ukraine et ses pogroms. C'est une drôle d'histoire que la narratrice et auteur Sylvie Weil va dérouler au fil de ses recherches et de ses trouvailles.
On y découvre une famille, une véritable tribu, dominée par deux fantômes : celui du grand-père Guédalia, ainsi que celui d'un arrière grand-père ukrainien, Shmiel-Haïm, qui fit fortune dans le commerce des harengs. La narratrice, en victime amusée et incrédule, se laisse également envahir par les vivants : Molly, la belle-mère redoutable, qui répète que son génie de fils aurait pu trouver une femme bien mieux ; Sam, le beau-père, qui ne pense qu'à sa carrière ratée de saxophoniste.
Que de conflits, de trous de mémoire plus ou moins volontaires, de petits secrets mal digérés !
Avec tout ça, une autre aurait composé une vaste saga. Sylvie Weil, elle, nous offre plutôt un conte vécu et divertissant. En musique et avec poissons.



Sylvie Weil est la fille d'André Weil et la nièce de Simone Weil. Elle a enseigné la littérature française dans plusieurs universités américaines. Écrivain, elle a publié des nouvelles et des romans.


Petit résumé :


Le roman débute avec le mariage éclair de Sylvie Weil juive européenne, appartenant à une famille  fort connue et pour qui l’histoire compte, avec un juif américain issu, lui, d’une lignée qui ne retient du passé que le strict nécessaire et pour qui seul le futur importe
Le choc entre elle et sa belle famille est certain  mais elle réagit avec bonne humeur et humour  ""Je sens que mes relations avec ma belle-mère vont être intéressantes"

Le livre est divisé en petits épisodes qui nous revoient dans l'histoire lointaine de cette grande famille juive qui a fuit l'Ukraine pour s'exiler à New-York.
La vie des arrières grands parents, le  couple formé par Shmïel-Haïm et Esther, et celle des grands parents, Guédalia et Rievka. Quant au saxophone, c’est celui de Sam, le beau-père, saxophone qu'il sera obligé de vendre, il faut bien vivre !! Clara, celle qui deviendra la yiddish mameh de l’auteure, c’est elle qui porte une partie de la mémoire du clan.
 Dans cette famille on oublie tous ceux qui sont restés là-bas on ne vit que pour le futur, on est AMERICAIN,  "Après s’être transportés, il faut se transformer". Mais demeure quand même les rites religieux

Il s'agit donc de l'histoire d’une famille d’exilés juifs qui raconte aussi un pan de l’histoire européenne et de l’histoire de l’immigration aux Etats-Unis.
Revenir en haut Aller en bas
Fadette
Administratrice
avatar


MessageSujet: Re: WEIL Sylvie "Le Hareng et le saxophone"   Mar 9 Juil 2013 - 22:26

merci  SOLANGE.
Revenir en haut Aller en bas
 
WEIL Sylvie "Le Hareng et le saxophone"
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Femmes en Berry :: NOS TALENTS, NOS PASSE-TEMPS ::  Nos lectures :: Témoignages, récits et documentaires-
Sauter vers: