Bienvenue dans la cour de récréation des Berrichonnes pas ronchonnes !

 
AccueilAccueil  PortailPortail  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  Contacter l'AdministratriceContacter l'Administratrice  

Partagez | 
 

 DE BURON Nicole "C'est fou ce que on voit de choses dans la vie"

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
SOLANGE
Grande tarabateuse
Grande tarabateuse
avatar


MessageSujet: DE BURON Nicole "C'est fou ce que on voit de choses dans la vie"   Mer 20 Mar 2013 - 11:14


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]C’est fou ce qu’on voit de choses dans la vie !
Souvenirs vrais et faux
de Nicole de Buron
Editeur : Plon Parution : 9 Mars 2006
274 pages


RESUME DE L'EDITEUR :

Un grand-père royaliste et... banquier ; une grand-mère qui éduque sa petite fille suivant des principes d'avant la Révolution française ; une mère névrosée qui aime les hommes et très peu sa fille ; un père officier de cavalerie plus que lointain. Voilà la famille de Mademoiselle de Buron, jeune fille bien élevée, portant particule, une qualité fort utile pour trouver des petits boulots (assure-t-elle).

Successivement prof au pair dans une pension du Yorkshire ; nounou de deux fillettes dont l'aînée essaie de jeter sa cadette par la fenêtre ; retenue comme secrétaire par la Banque Royale d'Angleterre mais à qui l'administration britannique refuse son permis de travail, elle devient enfin assistante dans un journal féminin parisien où elle doit pointer... à 6 h 30 du matin !

Tels furent les débuts de la vie professionnelle de cette jeune personne. Son enfance évoque 'Les Malheurs de Sophie' ; son adolescence ressemble à du Zola. Mais l'humour sauve tout et Nicole de Buron n'en manque jamais. Et elle suit obstinément cette ligne de conduite.

Mon résumé :

Début d’une vie peu ordinaire, élevée par ses grands parents selon des principes très aristocratiques. Elle passait des vacances heureuses dans la propriété familiale où « étant bien née (c’était l’expression favorite de mon grand-père), j’avais le droit de jouer avec tous les enfants du peuple, à condition, bien entendu, de « leur donner l’exemple. »

Elle participe avec deux des jeunes filles de la ferme aux divers travaux qui leur incombaient. C’est une vie à la campagne qu’elle découvre, et également une vie de travail.

Au tout début des troubles qui vont conduire à la deuxième guerre mondiale, son père militaire demande aux grands parents d’éloigner sa fille de France. Et elle se retrouve au arrive au Maroc auprès d’une mère qui n’est intéressée que par les sorties. Elle lui a préparé d’après ses dires « une jolie petite chambre », qui s’avère être une lingerie. Son beau-père ne lui parle pas et ne la regarde pas.

Elle poursuit ses études pensionnaire à STE JEANNE D’ARC à RABAT LAGUEDAL, une nouvelle vie commence. Le week-end elle rentre chez sa mère, heureusement pendant les vacances elle est invitée chez des amies.

Les religieuses s’attachent à cette enfant solitaire, qui gère ses dépenses avec la seule pension que lui verse son père et l’inscrivent aux beaux-arts.

Sa mère devient de plus en plus abusive, jalouse de sa fille qui grandit. Soignée par un psychiatre qui lui demande de faire venir sa fille seule. Il lui déclare que sa mère est très malade et qu’elle « devait la quitter d’urgence » et lui conseille de se rendre auprès de sa famille. N’ayant personne pour l’accueillir elle se confie, pour la première fois à son beau-père qui va faire toutes les démarches pour qu’elle puisse rentrer en France dans un avion militaire.

Elle arrive chez son père qui s’est remarié et lui annonce qu’il ne peut pas la garder auprès de lui. Après bien des péripéties elle s’inscrit au lycée en philo à PARIS. Elle aura le bac et là tout se bouscule, des virées incroyables avec ses amis à l’étranger. Elle effectue des petits boulots, apprend la sténo en Angleterre. De nouveau, retour en France où elle finira à force de volonté à décrocher un travail. Elle se rapproche du monde de l’édition, se marie (le passage devant le notaire stupéfiant !). Le succès arrive, elle fait le choix d’un retour à la terre et devient propriétaire d’une ancienne ferme, de la bergerie et de bois. Et la voilà repartie dans la rénovation de cette ruine.

Vie stupéfiante, femme courageuse, avec un caractère bien trempé, pleine d’humour, enjouée et pétillante. Malgré son enfance et adolescence difficiles, pas une seule plainte, face à l’adversité il faut rebondir. C’est le premier livre que je lis de cette auteur, j’avais essayé « où sont passées mes lunettes », mais j’avais abandonné. Aussi c’est une bonne surprise pour moi. Ce livre est un bon moment de détente et de drôlerie
.




Revenir en haut Aller en bas
Fadette
Administratrice
avatar


MessageSujet: Re: DE BURON Nicole "C'est fou ce que on voit de choses dans la vie"   Mer 20 Mar 2013 - 11:29

merci SOLANGE, je note ! J'aime beaucoup les souvenirs d'enfance.
Revenir en haut Aller en bas
cocodanslalune
Modératrice d'honneur
avatar


MessageSujet: Re: DE BURON Nicole "C'est fou ce que on voit de choses dans la vie"   Mer 20 Mar 2013 - 21:30

ah bah zut alors, je l'ai déjà lu e ne m'en rappelait plus lol!

beaucoup aimé pourtant. souvenirs vrais et romancés.
Revenir en haut Aller en bas
celine02
Parlative
Parlative
avatar


MessageSujet: Re: DE BURON Nicole "C'est fou ce que on voit de choses dans la vie"   Jeu 21 Mar 2013 - 8:53

celui là je ne l'ai pas lu... j'ai lu "qui c'est ce garçon", "c'est quoi ce petit boulot" , "arretez de piquer mes sous", un autre ou elle fait une dépression,
j'aime beaucoup le style de cette dame.

anecdote a son sujet; un jour où je prenais l'avion pour rejoindre ma mère sur Toulouse, une dame fait gouzou gouzou a mon fils je la regarde d'un air de dire "c'est qui celle là" et en fait je crois que c'était elle.... Rolling Eyes je n'ai pas eu la présence d'esprit de lui dire ce que je pensais de ses bouquins....
Revenir en haut Aller en bas
Audette
Grande tarabateuse
Grande tarabateuse
avatar


MessageSujet: C'est fou ce que l'on voit de choses dans la vie   Jeu 21 Mar 2013 - 9:01


J'ai toujours beaucoup aimé les livres de Nicole de Buron . "Les saintes chéries" c'était d'elle je crois ; ce livre fut adapté à la télévision dans les années........(je ne me souviens plus) ; les héros étaient Micheline Presle et Daniel Gélin..
Revenir en haut Aller en bas
celine02
Parlative
Parlative
avatar


MessageSujet: Re: DE BURON Nicole "C'est fou ce que on voit de choses dans la vie"   Jeu 21 Mar 2013 - 9:04

a priori 1960/1970

pour toi Audette: [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Revenir en haut Aller en bas
cocodanslalune
Modératrice d'honneur
avatar


MessageSujet: Re: DE BURON Nicole "C'est fou ce que on voit de choses dans la vie"   Jeu 21 Mar 2013 - 10:11

oh oui avec Daniel Gélin !!

Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: DE BURON Nicole "C'est fou ce que on voit de choses dans la vie"   

Revenir en haut Aller en bas
 
DE BURON Nicole "C'est fou ce que on voit de choses dans la vie"
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Femmes en Berry :: NOS TALENTS, NOS PASSE-TEMPS ::  Nos lectures :: Témoignages, récits et documentaires-
Sauter vers: