Bienvenue dans la cour de récréation des Berrichonnes pas ronchonnes !

 
AccueilAccueil  PortailPortail  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  Contacter l'AdministratriceContacter l'Administratrice  

Partagez | 
 

 YOKO OGAWA "La Marche de Mina"

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
SOLANGE
Grande tarabateuse
Grande tarabateuse



MessageSujet: YOKO OGAWA "La Marche de Mina"   Mer 12 Déc 2012 - 19:32

YOKO OGAWA
LA MARCHE DE MINA

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]


Roman traduit du japonais par Rose-Marie MAKINO-FAYOLLE

Résumé : de l’éditeur :

Après le décès de son père, alors que sa mère doit s'éloigner pour parfaire sa formation professionnelle, la petite Tomoko est reçue pour un an chez son oncle et sa tante.
Tomoko a douze ans ; à Kobe, son oncle l'attend sur le quai de la gare. Il la serre dans ses bras et la conduit jusqu'à la très belle demeure familiale.

Pour Tomoko, tout est ici singulièrement différent. Sa cousine Mina passe ses journées dans les livres, collectionne les boîtes d'allumettes illustrées sur lesquelles elle écrit des histoires minuscules ; un hippopotame nain vit dans le jardin, son oncle a des cheveux châtains, il dirige une usine d'eau minérale et la grand-mère se prénomme Rosa.

Au coeur des années soixante-dix, Tomoko va découvrir dans cette maison l'au-delà de son archipel : à travers la littérature étrangère, les récits de Rosa sur son Allemagne natale et la retransmission des Jeux olympiques de Munich à la télévision, c'est un tout autre paysage qui s'offre à elle.
La grande romancière japonaise explore dans ce livre, et pour la première fois dans son oeuvre, le thème de l'étranger et des origines.

En choisissant le prisme des liens de l'enfance, elle inscrit ce roman, comme le précédent. intitulé « la formule préférée du professeur », dans un cycle voué à la tendresse et à l'initiation.


MON RESUME :

Tout en douceur, en tendresse ce roman et en même temps on ressent des silences douloureux et la réalité apparait brutalement au fil des pages. Le roman se déroule sur une année de mars 1972/73.

On s’intègre tout de suite au sein de cette famille.

TOMOKO découvre une maison tellement différence de ce qu’elle a connu, même l’ambiance l’interpelle. On s’attache à ces personnages: Mr Kobayashi, le fidèle et discret jardinier-homme de main, Madame Yoneda,la vieille gouvernante qui dirige la maisonnée, très proche de Grand-Mère Rosa la germano-japonaise, la famille ayant une origine allemande ayant souffert de la dernière guerre, la tante, discrète et amatrice de coquilles (dans les textes), l'oncle, personnage plein de gaieté, d’entrain et en même temps, mystérieux par ses absences répétées qui n’inquiètent personne sauf KOMOKO, qui découvrira son secret. Pochiko, l'hippopotame nain, mascotte de ce beau monde et bien sur MINA, l’enfant fragile, asthmatique chronique, intelligente. TOMOKO deviendra sa confidente, son amie.

On retrouve la passion des livres, des mots. C’est la fin de l’enfance pour ces deux jeunes filles et à travers les livres, leur imagination, leur entourage elles se préparent à leur vie d’adultes. Un beau roman qui se lit très facilement
Revenir en haut Aller en bas
bibi
Grande tarabateuse
Grande tarabateuse



MessageSujet: Re: YOKO OGAWA "La Marche de Mina"   Mer 12 Déc 2012 - 20:07

Ton compte-rendu donne envie de lire cette oeuvre. merci
Revenir en haut Aller en bas
 
YOKO OGAWA "La Marche de Mina"
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Femmes en Berry :: NOS TALENTS, NOS PASSE-TEMPS ::  Nos lectures :: romans divers-
Sauter vers: