Bienvenue dans la cour de récréation des Berrichonnes pas ronchonnes !

 
AccueilAccueil  PortailPortail  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  Contacter l'AdministratriceContacter l'Administratrice  

Partagez | 
 

 La vie immortelle d'Henrietta Lacks

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
babou
Grande tarabateuse
Grande tarabateuse
avatar


MessageSujet: La vie immortelle d'Henrietta Lacks   Mer 25 Juil 2012 - 13:43


J'ai hésité pour l'endroit ou placer ma critique car partant d'une partie d'histoire de la science c'est également romancé. Je vous laisse tout d'abord avec le résumé de l'éditeur.

Résumé de l'éditeur

Citation :
Henrietta Lacks était une femme noire du sud des États-Unis, dont les cellules, prélevées à son insu, sont devenues vitales pour la recherche médicale. Ce livre est tout à la fois une leçon d’histoire, une saga familiale, un manuel de génétique et un manifeste en faveur de la justice sociale. Elle s’appelait Henrietta Lacks, mais les savants n’ont retenu de son nom que deux syllabes : HeLa. Elle travaillait dans les champs de tabac du sud des États-Unis où besognaient ses ancêtres esclaves, mais ses cellules, prélevées à son insu, sont devenues l’un des outils les plus précieux de la médecine moderne. Emportée par un cancer foudroyant, en 1951, à l’âge de 31 ans, elle a contribué sans le savoir à la mise au point du vaccin contre la polio, au décryptage des tumeurs et des virus, à la mesure des effets de la bombe atomique, et à des avancées telles que la fécondation in vitro, le clonage ou la thérapie génique. À travers l’histoire de cette femme et de ses proches, Rebecca Skloot nous invite à réfléchir aux enjeux éthiques, financiers et sociaux de la recherche médicale. Récit bouleversant, saga familiale, document historique et objet littéraire : ce livre ahurissant aborde des questions simples, à la portée vertigineuse, auxquelles nul ne peut échapper. Qu’attendons-nous de nos médecins ? À qui appartiennent nos cellules ? Quelle place tient l’être humain dans un laboratoire ? Quid de l’individu face aux nécessités thérapeutiques ? De l’âme ou de nos cellules, qu’est-ce qui est immortel ?

J'avais entendu parlé de ce livre par Gérard Collard dans le magazine de la santé. La manière dont il en a parlé et le contenu m'ont donné envie de le découvrir. J'ai attendu la sortie en poche et en ai profité pour l'offrir.

Sa chronique

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

La lecture est très abordable. Il n'y a pas trop de mots scientifiques (et ils sont expliqués). Au fur et à mesure de la lecture, on a envie d'en savoir plus. Le style est très agréable et écrit dans un style romancé.

Le livre est une alternance de chapitre sur Henrietta à l'époque (ses ancêtres, son enfance, son couple, sa maladie, ses enfants, la situation des noirs aux USA à l'époque d'Henrietta et puis à celle de ses enfants et petits enfants), ses cellules et l'évolution de la science, la bataille de ses enfants pour en connaitre plus sur leur mère (sujet tabou dans la famille) et la quête journalistique de l'écrivain (sa difficulté à être accepté par la famille, ses recherches,...). Bien sûr plus on avance dans la lecture plus les sujets s'imbriquent. On en apprend beaucoup sur la science et finalement le livre nous fait nous poser des questions sur les prélèvements médicaux, la loi, la propriété.

Il y a une grosse partie détaillée de toutes ses sources (une cinquantaine de pages je pense) qui peut être bien utile aux étudiants ou chercheurs qui travaillent sur ce sujet.

En gros, un bon coup de coeur qui m'a appris pas mal de choses.
Revenir en haut Aller en bas
Fadette
Administratrice
avatar


MessageSujet: Re: La vie immortelle d'Henrietta Lacks   Jeu 26 Juil 2012 - 11:16

merci babou, le sujet traité semble très intéressant ! Derrière les froides recherches scientifiques, il y a toujours des histoires humaines...
Revenir en haut Aller en bas
 
La vie immortelle d'Henrietta Lacks
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Femmes en Berry :: NOS TALENTS, NOS PASSE-TEMPS ::  Nos lectures :: Témoignages, récits et documentaires-
Sauter vers: