Bienvenue dans la cour de récréation des Berrichonnes pas ronchonnes !

 
AccueilAccueil  PortailPortail  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  Contacter l'AdministratriceContacter l'Administratrice  

Partagez | 
 

 ANGLADE Jean "Le Saintier"

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
SOLANGE
Grande tarabateuse
Grande tarabateuse



MessageSujet: ANGLADE Jean "Le Saintier"   Dim 5 Fév 2012 - 22:10

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
PRESSE DE LA CITE



Présentation de l’éditeur

Les fondeurs de cloches - ou saintiers - exerçaient jadis une profession itinérante, puisqu'ils la pratiquaient le plus souvent au pied même du clocher auquel ils devaient fournir "la voix de bronze qui appelle les anges".
Voici l'histoire romancée d'une dynastie de saintiers-agriculteurs établie à Viverols, qui fondit des cloches pendant trois siècles et demi pour l'Auvergne, le Velay, le Vivarais, le Forez, le Lyonnais, le Dauphiné, le Poitou, la Bourgogne. C'est plus spécialement celle de Pardoux Mosnier dont le chef-d'oeuvre fut, au XVIIIe, sur l'invitation de Pierre le Grand, la fusion à Moscou de Czar Kolokol, l'Impératrice des Cloches, qui se trouve aujourd'hui, brisée, en exposition sur un socle dans la cour du Kremlin. La plus grosse qui soit au monde avec ses 218 tonnes.
Pourquoi cette dynastie cessa-t-elle soudainement son activité en 1738 ? On le découvrira dans ce récit plein d'action, de voyages, de prouesses et d'amours.


Résumé

L’histoire se déroule en deux parties :

- la première de la fin du 17ème siècle jusqu’en septembre 1715. La famille MOSNIER habite VIVEROLS en AUVERGNE. Cependant de par leur profession les hommes sont souvent appelés dans les grandes villes ou bourgs des alentours et nous parcourons avec eux toutes ces villes traversées. Lorsque le travail vient à manquer les MOSNIER deviennent agriculteurs. Les mois les années passent avec leurs joies, peines comme dans tous les foyers. Nous découvrons avec eux la vie des concitoyens à cette époque.

- la seconde de l’avènement du roi LOUIS XV à la journée tragique du 4 juin 1738. Tous les clochers semblent avoir leurs cloches. Puis est retrouvée la lettre de l’ambassadeur du « CZAR PIERRE PREMIER » qui les remerciait de leur visite à VERSAILLES et leur proposait de venir exercer leurs talents en son pays. Après un conseil de famille trois des saintiers MOSNIERS préparent leur voyage pour MOSCOU et le c’est le grand départ. Après un voyage éprouvant ils se font héberger chez le PRINCE KOURABINE dans une isba abritant la domesticité et trouvent quelques cloches à façonner jusqu’à ce qu’ils soient sollicités pour la confection de la CZAR KOLOKOF, comme simples contremaitres. Le séjour durera deux ans, de retour grâce à leur pécule et à leur activité d’agriculteurs ils pourront vivre dans l’attente de meilleurs jours. GERMAIN ne comprend toujours pas son fils MATHELIN qui n’est pas attiré par le métier et dit qu’il veut être « médecin des animaux ». Lorsqu’une nouvelle commande se présente GERMAIN veut emmener son fils avec lui mais ce dernier refuse et le drame arrive, je vous laisse découvrir la suite et fin.

Je suis une fervente lectrice des romans dits « historiques » ou «du terroir ». Je reviens, avec ce roman qui m’a été offert, à mes très anciennes lectures et je ne le regrette pas. En plus de l’histoire de cette famille, et de bien d’autres, nous découvrons le métier de SAINTIERS, un métier qui amenait les hommes sur les chemins du « royaume » de France. J’ai aimé découvrir avec eux toutes ces contrées, ces régions, ces pays traversés.
:kiss2:
Revenir en haut Aller en bas
bibi
Grande tarabateuse
Grande tarabateuse



MessageSujet: Re: ANGLADE Jean "Le Saintier"   Lun 6 Fév 2012 - 8:06

coucou sur ce choix-là je ne peux pas te suivre, je ne suis pas trop amateur de roman du terroir, et, je vous autorise à hurler, je trouve que J. Anglade, euh, eh ben, je trouve qu'il écrit mal...j'aime mieux Marie-Paule Armand. Mais, bon, c'est pareil pour certains polars locaux.
Donc plutôt que de le lire, j'aime mieux TE lire Very Happy . Merci pour le résumé détaillé. merci
Tu n'as jamais pensé à en écrire? Je trouve que tu fais ça pas mal!
Revenir en haut Aller en bas
Fadette
Administratrice



MessageSujet: Re: ANGLADE Jean "Le Saintier"   Lun 6 Fév 2012 - 8:41

merci pour ta critique bien complète, SOLANGE.
Dans les romans du terroir on trouve le pire comme le meilleur, c'est vrai bibi. Pourtant je classe plutôt Jean Anglade dans les bons...je n'ai pas remarqué qu'il écrivait mal ! J'avais beaucoup aimé sa saga des couteliers de Thiers.
Revenir en haut Aller en bas
Audette
Grande tarabateuse
Grande tarabateuse



MessageSujet: Anglade "le Saintier"   Lun 6 Fév 2012 - 8:56

Concernant Le Saintier, je ne peux rien dire car je ne l'ai pas lu ; en revanche , je viens de tenter de lire La maîtresse au piquet du même auteur et je n'ai pu le terminer ; je ne dirais pas qu'il écrit mal car j'ai déjà lu d'autres romans de lui que j'ai appréciés mais celui-là non ...

je viens également de lire "J'étais là avant" de Catherine Pancol ... je n'ai pas aimé non plus car bizarrement construit .
Enfin.... il en faut pour tous les goûts
Revenir en haut Aller en bas
SOLANGE
Grande tarabateuse
Grande tarabateuse



MessageSujet: Re: ANGLADE Jean "Le Saintier"   Lun 6 Fév 2012 - 9:27

Thiers une belle ville, nous nous sommes arrêtés en rentrant de Lyon il y a deux ans. Je serai bien attirée par cette saga.

AIE AIE AIE,
les BERRICHONNES, Mr va devoir non seulement m'aider à faire les courses, mais il va s'atteler à la cuisine et au ménage pour que je puisse m'installer confortablement dans un fauteuil et lire tranquilement tous les livres déjà choisis.

Sera-t-il d'accord, je crains bien que non : lol!


:kiss2: :kiss2: :kiss2: :kiss2:
Revenir en haut Aller en bas
bibi
Grande tarabateuse
Grande tarabateuse



MessageSujet: Re: ANGLADE Jean "Le Saintier"   Lun 6 Fév 2012 - 10:18

cool surtout, que, je ne sais pas si tu as lu le nouveau concours..... Very Happy ...je suis sûre que tu pourrais bien nous écrire un truc!!!! cheers
Revenir en haut Aller en bas
SOLANGE
Grande tarabateuse
Grande tarabateuse



MessageSujet: Re: ANGLADE Jean "Le Saintier"   Mar 7 Fév 2012 - 16:24

merci BIBI pour ton message d'encouragement, l'écriture n'est pas mon fort, je dois me faire violence pour faire ces petits résumés. J'ai eu un parcours scolaire atypique et comme avait noté, sur un partiel de droit civil, un de mes professeurs à la fac "des connaissances, mal exprimées".

Pour ce qui est du concours, je réfléchis mais ce sera comme illustratrice (photos ou broderie), mais je n'ai rien d'une artiste !

:kiss2: :kiss2:
Revenir en haut Aller en bas
bibi
Grande tarabateuse
Grande tarabateuse



MessageSujet: Re: ANGLADE Jean "Le Saintier"   Mar 7 Fév 2012 - 21:40

cheers ah ben je peux te dire que je ne m'exprimais guère ni au lycée ni à la fac, c'est venu petit à petit une fois que la vie a apporté ses expériences...y a jamais rien d'arrêté cheers
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: ANGLADE Jean "Le Saintier"   Aujourd'hui à 15:25

Revenir en haut Aller en bas
 
ANGLADE Jean "Le Saintier"
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Femmes en Berry :: NOS TALENTS, NOS PASSE-TEMPS ::  Nos lectures :: romans divers-
Sauter vers: