Bienvenue dans la cour de récréation des Berrichonnes pas ronchonnes !

 
AccueilAccueil  PortailPortail  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  Contacter l'AdministratriceContacter l'Administratrice  

Partagez | 
 

 SOFTCORE de Tirdad ZOLGHADR

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
bibi
Grande tarabateuse
Grande tarabateuse



MessageSujet: SOFTCORE de Tirdad ZOLGHADR   Dim 30 Oct 2011 - 10:52

Mon livre du WE. Emprunté à la bib.
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Premier roman de cet auteur Iranien.
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

J'imagine que pour Olivier Colette, le traducteur, le travail devait être particulièrement gratiné... Vocabulaire très très riche. Phrases très bien tournées. Style travaillé. Rythme alerte.

Parfois on est un peu agacé, mal à l'aise, par les intermèdes au ton cynique évoquant les ancêtres du passé , et le présent affairiste où navigue le héros, dans un Téhéran tout de béton et de modernisme, contrastant avec ses traditions sociales, religieuses, familiales qui semblent ne pas suivre le mouvement de cette ville qui s'élance culturellement.
Une faune cosmopolite, hétérogène qui se rencontre dans les hasards de l'avant-gardisme artistique. parfois j'ai pensé à Beigbeder, parfois à Karen Henderson

Un jeune commissaire aux expositions, Iranien d'origine mais ayant vécu à l'étranger, revient au pays pour ouvrir "La Promessa", un bar à coktails, célèbre dans les années 70, créé par son étrange tante Zsa-zsa. Il veut en faire un lieu d'exposition et de rencontre d'un monde un peu interlope voltigeant entre l'avant-gardisme de l'art et de la mode, et ses héritages d'un régime passé..



Dernière édition par bibi le Dim 30 Oct 2011 - 14:06, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Fadette
Administratrice



MessageSujet: Re: SOFTCORE de Tirdad ZOLGHADR   Dim 30 Oct 2011 - 11:00

L'Iran est un pays fascinant : que de contrastes ! Et quelle richesse culturelle ! Vers quelle époque se situe ton roman, bibi ?
Revenir en haut Aller en bas
bibi
Grande tarabateuse
Grande tarabateuse



MessageSujet: Re: SOFTCORE de Tirdad ZOLGHADR   Dim 30 Oct 2011 - 14:03

Edité en 2009, l'action est relativement contemporaine (je suis entrain de le lire, donc il peut y avoir des surprises).
Je viens de voir que Zolghadr avait également réalisé un film "tropical Modernism" présenté dans plusieurs festivals, retraçant l'histoire de la gauche iranienne???je ne savais même pas que ça existait. Pays tout en contrastes, effectivement, Fadette. yes
Je pense aussi à "Persépolis".
Oui c'est très riche culturellement et très "bougeant".
Revenir en haut Aller en bas
Fadette
Administratrice



MessageSujet: Re: SOFTCORE de Tirdad ZOLGHADR   Dim 30 Oct 2011 - 19:17

"Persépolis" m'a aussi beaucoup marquée. yes
J'essayais de situer ton roman avant ou après la "révolution" iranienne, car l'avant-gardisme affiché me paraît difficilement compatible avec le nouveau régime...mais après tout ? Suspect
Revenir en haut Aller en bas
bibi
Grande tarabateuse
Grande tarabateuse



MessageSujet: Re: SOFTCORE de Tirdad ZOLGHADR   Lun 31 Oct 2011 - 10:49

C'est après; d'ailleurs il parle cyniquement de la relation de certains membres de sa famille avec le régime précédent.
C'est très étonnant, il est vrai. C'est pour ça que c'est intéressant à lire. D'ailleurs il évoque un passage en prison, un interrogatoire. j'en suis là.
Revenir en haut Aller en bas
bibi
Grande tarabateuse
Grande tarabateuse



MessageSujet: Re: SOFTCORE de Tirdad ZOLGHADR   Jeu 8 Déc 2011 - 9:14

Je l'ai fini cette semaine. Je dois dire que ça se lit facilement, parce que c'est très bien construit.

Toute le premier tiers passe pour un documentaire, quasiment une autobiographie. Le héros ressemble à l'auteur, c'est écrit à la 1e personne et il nous emmène comme si on faisait partie de sa bande, et, pour ma part, j'aime bien les artistes, les expositions, l'art, les vernissages, donc je me suis laissée embarquer joyeusement.

Petit agacement: il prend soin de nous citer toutes les marques de ses vêtements et accessoires de toilette. Et ça va durer, et même s'accentuer (il parait que c'est très à la mode, j'ai oublié comment ça s'appelle).

Il y a aussi la visite de Téhéran, les bâtiments en béton, ça n'étonne pas: guerres= destructions puis reconstructions au plus rapide.
On est quand même étonné d'autant de libéralisme artistique dans un pays qui est réputé répressif. Ah, mais là, il va en prison; on s'étonne car il n'a même pas peur. Puis il continue ses sollicitations diverses pour réouvrir "la promessa" et en faire un lieu d'art contemporain.

De plus en plus, on perd ses illusions de documentaire. Ca file à toute allure entre ses amis cosmopolites et ses affaires aux quatre coins du monde. Ces déplacements ne sont pas déplaisants à lire.
L'étonnement grandit au fur et à mesure du délire irréaliste, culotté et naïf à la fois de ce héros...Ses relations avec les femmes sont rapides et il plane sur elles l'ombre de la mystérieuse Stella, un sublime souvenir dont on finit par se demander si elle existe.
Elle lui expédie son discours d'ouverture par courrier. Il le lit? ? ? ? ?et là, on se demande dans quoi on est parti. Il faut le lire jusqu'au bout.
Revenir en haut Aller en bas
Fadette
Administratrice



MessageSujet: Re: SOFTCORE de Tirdad ZOLGHADR   Jeu 8 Déc 2011 - 9:23

merci pour tes impression "à chaud", bibi. Très intéressant !
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: SOFTCORE de Tirdad ZOLGHADR   Aujourd'hui à 15:31

Revenir en haut Aller en bas
 
SOFTCORE de Tirdad ZOLGHADR
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Femmes en Berry :: NOS TALENTS, NOS PASSE-TEMPS ::  Nos lectures :: romans divers-
Sauter vers: